Page Cinéma

« … on ne voit vraiment un film qu’au bout de la troisième fois, et encore, sa voix montait, ses yeux s’ouvraient grands pour dire, parfois même une dizaine de fois ça ne permet que d’apercevoir. Luc, il disait aussi qu’un grand écran vous surplombe et que quand elle le frappe l’image rebondit vers vous et frappe en vous plus fort. pas tant qu’elle vous inonde, qu’elle vous submerge, ça, toujours elle le fait : mais sa façon qu’elle a de vous happer, ça vous cogne du dedans. »

Laurent Mauvignier in Loin d’eux