« La grue »

Sylvette SIMON

Sur le stade,
Le camion se gare
Et sa grue rouillée
Soulève un long paquet
Noir
Très noir
Et lentement
Très lentement
Le paquet
Se déplie
Se redresse…
Et l’enfer explose sur terre!
Au bout du paquet
Il y a une tête aux yeux bandés,
Aux lèvres amères
Et ce paquet,
C’est un jeune corps
Un corps que l'on pend,
Que l’on pend sur le stade,
Que l’on pend
Dans un sarcophage de tissu
Et qui maintenant

Se balance.

Se balance.

Se balance…

Laisser un commentaire...